Des courses bio, locales et zéro déchet sans se ruiner ? C’est possible !

On entend souvent dire que le mode de vie écolo n'est pas pour tout le monde. Cher, chronophage, truc de bobo... Voilà quelques-uns des arguments de ceux qui ne veulent pas se lancer. Or être écolo n'est pas réservé à une élite ou aux personnes qui travaillent de chez elles.

La réalité : le bio est cher mais pas inaccessible


Alors oui, il est vrai que le bio est plus cher que le conventionnel, de même pour le vrac parfois. Les aliments labellisés "commerce équitable" le sont également. Pourtant, je suis étudiante et je consomme ces produits dès que possible. Sans avoir des revenus énormes, j'essaie d'avoir une consommation responsable. Malgré plusieurs heures de cours par jour, j'arrive à faire mes courses autrement. Et je ne suis pas un cas unique !

La solution : consommer mieux pour dépenser moins


C'est certain que consommer bio revient plus cher que le non-bio si on n'achète que des plats préparés et des produits prêts-à-l'emploi. Par contre, préparer ses plats soi-même à partir de produits bruts, locaux, voire bios, achetés au marché ou dans l'AMAP du coin, sera souvent moins cher qu'un plat transformé (bio ou pas) acheté en supermarché. En plus, les plats maison seront beaucoup plus sains !

De même, on reproche souvent à ce mode de vie d'être chronophage. Oui, fabriquer un produit nettoyant à base de vinaigre prend cinq minutes. Mais se rendre au supermarché acheter une multitude de produits spécifiques ne prend-il pas plus de temps au final ? Surtout que le coût de ces derniers sera bien plus élevé que celui des produits faits maison.

Trouver son équilibre : temps, budget, valeurs...


Tout est une question d'équilibre et de bonnes pratiques à connaître pour ne pas faire exploser le budget. Il n'y a pas d'excuses valables pour ne pas vouloir changer ses habitudes ! Ce n'est pas évident au début, mais on peut manger bio sans se ruiner.
C'est pour cela que je vous détaille aujourd'hui ma routine courses en tant qu'étudiante soucieuse de sa santé et de l'état de la planète. J'espère démontrer qu'il est possible d'allier facilement études/vie active et considérations écologiques. Mon organisation ne me prend pas plus de temps que d'aller dans un supermarché classique et ma consommation ne me coûte pas plus cher qu'avant. Je dirais même que je parviens à économiser un peu grâce à la combinaison de plusieurs astuces !

Courses écolo bio vrac végétarien zéro déchet

Où vais-je faire mes courses ?


La majorité de mes achats alimentaires se fait en magasin bio. Pour m'en sortir à moindre coût, je reste à l'affût des promotions. Par exemple, il y a tout un rayon avec des fruits et légumes abîmés qui sont à -30%. Ça me permet d'économiser un peu, tout en sauvant ces aliments de la poubelle. Idem avec les produits à date de péremption courte, souvent en promo car destinés à être jetés. Le rayon vrac est également plutôt abordable, notamment pour les fruits à coque.

Parfois, il m'arrive aussi d'aller au marché quand j'ai plus de temps. L'idéal est d'y aller vers la fin, quand il reste des fruits et légumes qui n'ont pas été vendus. Les marchands ont tendance à les brader car ils sont trop mûrs ou un peu abîmés. Toutefois, même en se rendant au marché à l'ouverture, il est possible de faire des petites économies ! Il suffit d'avoir ses habitudes à certains stands. Ainsi, le total de mes courses est souvent arrondi ou des petits cadeaux sont glissés dans mes sacs (herbes aromatiques, fruits supplémentaires...). C'est ça aussi, favoriser le lien social !

Pour acheter des produits trop chers ou introuvables en magasin bio, je me rends quelques fois au supermarché. C'est plutôt rare, mais j'y prends aussi des plats préparés quand je me retrouve de façon imprévue à manger sur le pouce entre les cours (#PersonneNestParfait et #ArrêtonsDeNousSentirCoupable).

Enfin, je vais aussi en boulangerie pour acheter du pain et, de temps en temps, des viennoiseries !

A quelle fréquence ?


En général, je vais au magasin bio tous les dix jours pour refaire le stock de fruits et légumes. Vivant seule avec un petit appétit, les réserves s'écoulent doucement. D'autant que l'endroit où je fais mes études met aussi à disposition des fruits en début de semaine. Ça me permet d'en prendre un ou deux pour le goûter et de ne toucher mes "provisions" que le soir venu ! Pour ce qui est des aliments secs, j'en achète généralement une grosse quantité au début du mois et je peux tenir plusieurs semaines sans avoir à me réapprovisionner.
Pour le pain, ça dépend généralement du temps qu'il fait et des plats que je me prépare. Je peux acheter une baguette par semaine ou passer une semaine entière sans en manger. Dans tous les cas, ce n'est pas le plus gros foyer de dépenses.

Qu'est-ce que j'achète ?


On pourrait diviser mes achats alimentaires en deux catégoriesLes indispensables que je consomme quotidiennement et rachète régulièrement. Et les extras, des petits plaisirs que j'achète ponctuellement pour varier mon alimentation.
A savoir que mon alimentation est végétarienne, à tendance végétalienne. De ce fait, je ne consomme ni viande, ni poisson, et la part de produits d'origine animale y est assez réduite.

Mes indispensables : légumineuses en grosse quantité (lentilles, pois chiches...), fruits et légumes de saison (bio/locaux au possible), quelques céréales (quinoa, pâtes, millet, avoine...), oléagineux (amandes, noix, baies...), lait végétal (que j'essaierais de faire maison dans les mois à venir).
Extras : yaourts végétaux, simili carnés, tofu, oeufs, fromage, pain, plats préparés...

Je refais aussi des stocks de farine, sucre, levure et autres ingrédients nécessaires à la préparation de gâteaux lorsque ceux-ci viennent à manquer. Je ne pâtisse pas tous les jours donc les réserves durent assez longtemps !

Quel budget j'y consacre ?


Environ 60 € par mois, uniquement pour l'alimentaire, dont 25 € en moyenne pour les fruits et légumes.
Pour ce qui est des produits d'hygiène ou d'entretien, ce sont des achats très anecdotiques que je n'ai pas inclus dans ce budget.

Parvenez-vous à concilier vie étudiante/travail et mode de vie éco responsable ? Quelle est votre routine courses ? Souhaitez-vous un article sur la préparation de mes repas ?